Ateliers de théâtre « la scène est à vous »

Stage d’été : du 8 au 13 août 2022

Thématiques : Seul en scène & Découverte de l’univers théâtral de Matéi VISNIEC

Principal objectif de ce stage : Apprendre « à jouer vrai », à ne pas truquer les sentiments mais à les vivre intensément, en laissant vibrer sa propre émotion, libérant ainsi une force de conviction qui crée une intimité immédiate avec le spectateur.

- Le Seul en scène

Le Monologue fait appel à toutes les ressources du jeu de l’acteur. Il peut être tour à tour dialogue à une seule voix avec un partenaire, avec le public, avec soi-même… Le travail du monologue offre à chaque individu l’occasion d’aller « à l’essentiel », de mieux comprendre l’importance de jouer vrai, d’appréhender un texte en se confrontant aux questions de la présence et de la relation à l’autre. Il impose au comédien de s’engager.

- Travail autour de l’une des pièces de Matéi VISNIEC :« Migraaaants » :

Partez à la découverte ou redécouverte de l’univers engagé empreint d’humour caustique de cet auteur dramatique d’origine roumaine.
Un texte dense qui traite de sujets inconfortables tels que l’identité et la peur de l’Autre.
Objectifs : Apprendre à mettre son corps au service des mots.
Se mettre dans la peau de différents types de personnages : un conseiller(ère) cynique, un(e) Président(e) de la République totalement déboussolé(e), des publicitaires sans état d’âme, des passeurs(euses) avides et bien d’autres…

Un texte qui demandera au participant de s’engager physiquement et émotionnellement.

L’auteur retrace ici l’itinéraire des réfugiés qui tentent de rejoindre l’Europe. Un parcours inhumain symbolisé par les quatre « A » du titre, comme pour mieux évoquer la longueur du voyage en mer qu’ils auront à vivre.
Chaque séquence (inspirée de faits réels) illustre parfaitement le cynisme des gouvernements en Europe, le rêve brisé de millions de gens et la récupération qu’en font les médias.

« Aujourd’hui, dans le monde globalisé, nous sommes tous des migrants… Mais avons-nous la sagesse de comprendre notre nouvelle identité ? Avons-nous l’intelligence d’imaginer un nouveau modèle de société pour que la vie devienne vivable pour tous ? Et surtout, trouverons-nous les moyens d’imposer la paix globale et un état de droit universel pour que les migrations ne poussent pas à des nouvelles violences et à un repli inhumain sur soi ? » (Extrait de la 4ème de couverture de Migraaaants)

Visniec signe un texte  à l’humour noir qui traite de l’une des plus grands tragédies de notre temps.

Être comédien, metteur en scène : c’est aussi bousculer, déranger, se questionner, questionner…

Ce stage sera clôturé par un montage théâtral – représentation publique

Renseignement pratiques

      • Horaires :  Arrivée au château dans la matinée du lundi 8 août 2022
        Début du stage le même jour de 13h30 à 20h00, puis du mardi au vendredi : de 10h30 à 13h00 et de 14h30 à 20h00 – le samedi de 10h30 à 12h00
        Départ : le samedi 13 août en fin de matinée
      • Participation financière : 550 euros. Cela comprend l’hébergement en dortoir de 4 lits (possibilité chambre individuelle ou 2 personnes), pension complète et le stage (soit 40h d’atelier)
      • Nombre de participants maximum : 10 stagiaires
      • Le lieu : Au château LaBrosseWeill, Nottonville (A proximité de Bonneval et de Châteaudun en Eure-et-Loir) – Gare la plus proche : Bonneval. Au cœur de la Beauce, niché au milieu de la forêt, cet endroit vous ravira par son authenticité, sa quiétude.
        Partez à la découverte du lieu en cliquant sur ce lien : http://www.labrosseweill.fr

Ateliers théâtre 2022/2023

Le travail portera essentiellement sur la notion de la présence sur scène et la recherche de l’authenticité du personnage à travers la découverte et l’apprentissage de monologues et scènes dialoguées, extraits d’œuvres classiques et contemporaines.
Apprendre à lâcher prise, à se faire confiance, à garder l’attention du public

Le contenu

  • Training corporel, chant, danse improvisée : le corps est l’instrument du comédien. L’échauffement physique l’assouplit et réveille l’imaginaire. Apprivoiser son corps, le laisser parler, c’est libérer sa voix…
  • Développer la fantaisie et l’imaginaire au travers d’exercices d’improvisation
  • Travail sur les États et les Émotions
  • Sens de l’écoute et de l’observation
  • Acquérir le sens du rythme dans une comédie (travail d’une scène dialoguée)
  • Découverte et apprentissage de monologues extraits de pièces classiques ou contemporaines
  • Travail sur l’authenticité du personnage
  • Découverte d’une pièce classique ou contemporaine avec pour objectif : représentations dans un théâtre parisien

Renseignements pratiques

      • Jours : les mardis à partir du 4 octobre et les jeudis à partir du 6 octobre 2022
      • Horaires : de 19h00 à 22h30
      • Lieux :
        - Atelier du mardi : 24 bis rue du Gabon, Paris 12e
        - Atelier du jeudi : 21 rue St Blaise, Paris 20e
      • Participation financière trimestrielle : 230 ou 190 euros
      • Renseignements et inscriptions :
        - Par téléphone : La Scène est à vous au 06 77 54 81 07
        - Par courriel : h.poncet@laposte.net

Stages week-end ayant pour thématique principale : Le Seul en scène

Renseignements pratiques

      • Dates : 19 et 20 novembre 2022 / 25 et 26 mars 2023 / 13 et 14 mai 2023
      • Horaires : de 10h00 à 19h00
      • Lieu : 21 rue Saint Blaise, Paris 20e
      • Participation financière : Atelier de 16 heures de cours – 170 euros

SPECTACLES

      • « Un garçon et sept petites filles », une adaptation de « Neuf Petites filles » de Sandrine ROCHE : Les 11, 13 et 14 juin 2019 à 20h30 à l’Art Studio Théâtre, 120 bis rue Haxo, Paris 19e (métro ligne 11 arrêt Télégraphe, Porte des Lilas)

Un garçon et sept petites filles s’inventent des histoires, rêvent, fantasment. Histoires inspirées de la vie, de leur quotidien et des propos de leurs parents. Domination, violence sexuelle, homosexualité, le couple, le chômage, l’alcoolisme… Tout y passe.
Un texte à la fois drôle et corrosif qui invite le spectateur à s’interroger sur le monde de l’enfance et sur notre société

      • « Face à face avec la mort » du 17 au 19 juin 2016 au Théâtre des Loges, 49 rue des sept Arpents, Pantin (métro Hoche, ligne 5)

Spectacle composé de trois extraits de pièces : « Le Mois de Marie, Dramuscules »de Thomas BERNHARD, « Le Voyage d’Alice en Suisse » de Lukas BÄRFUSS & « Grasse Matinée » de René de OBALDIA

- « Le mois de Marie », extrait de « Dramuscules » de Thomas BERNHARD
Sortie de la messe – Parvis de l’église
Deux petites dames, missel en main, devisent assises sur un banc. Elles parlent de leur quotidien, du temps qui passe, de la mort qui les préoccupe…et évoquent, entre autres, la récente disparition d’un certain Monsieur Geissrathner, renversé par un Turc. Peu à peu, leurs langues se délient et laissent échapper des paroles acides, d’une macabre férocité envers l’Etranger, l’Autre, Celui qui vient d’ailleurs…
Un texte corrosif plein d’humour à la Thomas BERNHARD.

- Dans « Le voyage d’Alice en Suisse », Lukas BÄRFUSS, explore avec beaucoup de finesse le thème difficile de l’euthanasie et montre les bouleversements qu’une telle décision provoque sur le patient et son entourage.
Un texte qui suscite réflexion et émotion, qui interroge nos peurs et nous met face à notre fragilité.

- René de OBALDIA, avec « Grasse Matinée » nous fait voyager à 2m60 sous terre.
Deux femmes, Artémise et Babeth, que tout oppose, qui ne se seraient jamais rencontrées de leur vivant, se retrouvent à discourir de conserve depuis leur cercueil.
Une comédie mortelle d’une audacieuse espièglerie qui pose la question universelle : Y -a-t-il une Vie après la Mort ?

      • « Fous, dites-vous ? Et Vous ? » du 17 au 21 juin 2015 au Théâtre des Loges

Avec « Fous, dites-vous ? Et vous ? », nous partons à la rencontre de schizophrènes, de psychotiques, de personnes blessées dans leur chair. Chaque mot est un cri de désespoir, de solitude mais aussi d’amour. Écouter ces paroles de fous, c’est laisser tomber les clichés et la peur, entendre la douleur et l’humanité. (Montage d’extraits de pièces : « Crises » de Lars NOREN, « Abilifaie et Léponaix » de Jean-Christophe DOLLÉ…)

      • « Voix de femmes dans la guerre »  du 20 au 22 juin 2014 au Théâtre des Loges

10 femmes, un seul cri : L’envie de Vivre et d’Aimer. Malgré les violences subies, malgré la haine… (Extraits de « Qui rapportera ses paroles » de Charlotte DELBOS, « Acte »de Lars NOREN, « Une femme comme champ de bataille » de Matéi VISNIEC…)

      • « Méli-Mélo » du 27 au 29 juin 2014 au Théâtre des Loges

Une série de monologues et scènes dialoguées sucrés-salés. Voyage dans l’univers du Vaudeville, avec Georges FEYDEAU, de la comédie décalée et déjantée avec Jean-Michel RIBES et Roberto ATHAYDE, de la tragédie avec MONTESQUIEU…

      • « La Ronde des Sentiments »  du 14 au 16 juin 2013 aux Loges

Extraits de pièces contemporaines sur le thème de l’Amour, l’Amour dans tous ses états. Philippe BLASBAND, R.W FASSBINDER, Dario FO, Emmanuelle BLANC, Gérard LEVOYER, Barzou ABDOURAZZOQOV sont au rendez-vous : On ne cesse d’en parler, on le désire. Il passe, parfois, à nos côtés et on ne sait pas le reconnaître ou on le fuit par peur de ne pas être à la hauteur, par manque de confiance en Soi, en l’Autre ; par peur de la perte aussi. Il nous fait rêver, Il nous donne des ailes ou nous fait mal. Dans tous les ca& Au Théâtre de l’Orme, 16 rue de l’Orme, Paris 19es, Il nous rend vivant. Lui, « l’Amour physique »… Lui, « l’Amour des sentiments »…

      • « La Ballade des Planches » de Jean-Paul ALEGRE, les 28 et 29 juin 13 au Théâtre de l’Orme, 16 rue de l’Orme, Paris 19e

« La Ballade des planches » est un hommage rendu au théâtre. Dans une atmosphère loufoque et empreinte de poésie, Jean-Paul ALEGRE nous parle des joies et des désespoirs des comédiens, il nous dresse également un portrait de notre société où tout va trop vite, où l’on prône la rentabilité au détriment de la qualité et des relations humaines.

      • « Les Maux pour le dire » du 27 au 30 juin 2012 au Théâtre des Loges

Une balade émotionnelle au cœur de l’humain. C’est la voix solitaire de 10 personnes en quête d’amour et de vérité. « Les Maux pour le dire », un voyage dans l’univers tantôt caustique, tantôt dramatique de RIBES, DURRINGER, MOUAWAD et les Autres.

 

This entry was posted in Infos. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>